Olaaaaa. Ne vole pas les images. Demande si c\'est possible des les utiliser.
logo

L’élection de notre Miss Isère 2021 vu par le studio

Quelle aventure!!! Que de rebondissements !!! que de belles rencontres !!!

Le comité Miss Isère Organisation me confiait la tâche de la couverture des précédentes élections comme second photographe depuis 2017.  Mon ami Jérémie étant le photographe officiel du comité. De plus je réalisais un des premiers shooting en studio des différentes miss des années respectives.

Cette année fut compliquée pour tout le monde et notamment le monde de l’événementiel et du spectacle sur ce que nous connaissons depuis bien trop longtemps. L’élection a été reportée deux fois et mon ami Jérémie n’étant plus disponible, le comité Miss Isère est venu me demander de non seulement couvrir la soirée d’élection mais en plus de réaliser le shooting officiel des candidates et de la miss 2020 en vue de faire réaliser l’affiche.

 

Entrons dans les coulisses et les détails de cette magnifique aventure:

Je vais vous détailler cette aventure qui restera pour moi dans ma vie de photographe un moment inoubliable pour de nombreuses raisons.

Je vais commencer par le commencement, la première date de l’élection: le samedi 13 février 2021. Comme les amis et  membres du comité le savaient je ne pouvais pas assister à l’élection car ma petite femme et moi attendions un heureux évènement pour quasiment la même semaine. Avec cette pandémie, premier report de l’élection au Samedi 10 avril, donc imaginez bien ma joie de pouvoir venir couvrir cette Event de dingue.

Quasiment dans la foulée, le Président du comité me demande de réaliser les shootings officiels des candidates. C’est avec plaisir que je réalise ce shooting dans des conditions plus qu’originales.

 

Nous sommes le 11 janvier 2021, moi à nouveau bientôt jeune papa et madame… Bin la voici en photo en tant que mon assistante.

Un shooting coupé en deux afin d’éviter d’avoir trop de monde dans la même salle. Un shooting spécial car c’était la première fois que je découvrais les candidates car je ne faisais pas partie des membres du casting, et les candidates… Ne connaissaient personne car le casting était 100% digital.

Notre test PCR en poche pour tout le monde, c’est parti, ravi de revoir l’ensemble du staff et de découvrir une à une chaque fille en lice pour l’élection.

1500 photos plus tard et des flashs qui ont crépité dans tous les sens, me voilà parti pour le traitement des portraits…

 

 

Ci-dessous voici les portraits officiels des candidates.

Deux semaines tout juste après le shooting, me voici à nouveau jeune papa. Le petit Ayron est arrivé avec 3 semaines d’avance. Donc oui, j’aurais pu venir du coup à l’élection à la date initiale! mais cette foutue pandémie était toujours belle et bien là, et la date du 10 avril était d’ores et déjà annoncée.

Vous désirez voir une petite photo de mon petit prince? La voici qui nous indique qu’il a bien 3 semaines d’avance.

 

Je vais tout de même vous raconter très rapidement la réunion Skype d’un certain dimanche soir où tout le monde était au bord du gouffre car personne ne voyez le bout du tunnel de cette pandémie et nous nous préparions au pire. L’annulation de l’élection.

Le lendemain, Le Premier ministre, annonce une sortie de crise et un plan de déconfinement. Bien entendu la date du 10 avril avait déjà été remplacée par celle du 3 juillet. Et là, nous retrouvons le Président du comité lors de son live Insta tout sourire et nous soulagés de voir l’élection confirmée. Oufff

 

Le comité Miss Isère me demande si je veux suivre l’aventure de l’élection entièrement en couvrant les répétitions. Nous somme le 23 mai, lendemain de la couverture d’un mariage, me voilà parti sur la commune d’Allevard les bains avec quelques kilomètres dans les jambes et peu de repos pour assister à la seconde répétition car absent pour la première.

Absent me direz-vous:  Et oui bien obligé de faire rencontrer Ayron à son arrière-arrière-grand-mère. Et oui 4 générations les séparent.

Le 23 mai j’oubliais de vous le préciser c’était pile le jour de mon anniversaire (je ne vous donnerais pas mon âge). Le week-end suivant était celui de la fête des mères. Alors autant dire que je n’allais pas faire l’impasse sur la première fête des mères de ma douce, et comme par magie, pas de répétition.

Une semaine après, je reçois des dizaines d’appels pour me féliciter pour les photos. Je ne comprends pas tout de suite mais oui les photos sont dans le Dauphiné Libéré. (Voir ci -dessous) Une belle demi-page un dimanche.

Ensuite tout a évolué, des répétitions tous les dimanches, une couverture photographique et une assistance vidéo pour les absentes, des lives, des photos, des vidéos, des délires, des frissons, des souvenirs se gravent.

Nous voyons évoluer les filles à grande vitesse. Mon top 5 change toutes les semaines, les 16 candidates sont justes merveilleuses. Une cohésion de groupe s’installe, des amitiés se créent.

La fatigue qui arrive à grands pas, je travail 7 jours sur 7. Ma vie de jeune papa et la vie de jeune maman à la maison, le retour au travail de ma chérie. C’est toujours avec une immense joie de revenir sur la commune d’Allevard les Bains le dimanche pour venir passer une journée. Les semaines passent et je ne les vois plus passer. Pendant ce temps, sur les réseaux sociaux, on sent la ferveur monter chez les fans. que c’est bon. 

Nous arrivons dans la semaine de l’élection: un mal de dos comme pas possible et une fatigue après 34 jours de travail non-stop mais une euphorie de dingue dans ma tête, et une petite dose de stress. Et oui le stress monte car lors de l’élection, il y a aussi du beau monde.

Arrive le vendredi, installation des équipements photos et vidéos. Installation d’un studio entièrement équipé pour le shooting des VIP et de la nouvelle Miss Isère 2021. Lancement des répétitions du vendredi soir pour les dernières corrections et placement, les filles nous offrent une prestation digne du grand soir. Elles sont justes fabuleuses. (j’ai rapidement passé le trajet du matin à -12000° dans la Clio pour le transport des glaces, hein Math?)

Il est 1h du matin, les répétitions se terminent, nous  étions prêts à rentrer à l’hôtel quand les 16 candidates nous demandent de nous rassoir et de fermer les yeux. Après quelques petits soucis techniques, les voilà en face de nous une rose à la main. Elles nous remercient par avance pour cette aventure qu’elle n’oublieront pas de sitôt. Elles nous offrent même une petite vidéo. Nous terminons la soirée avec les larmes aux yeux. Elles sont trop chou.

Arrive le samedi, stress ou pas, je n’ai rien dormi. Mon fils devait arriver la veille au soir de Toulouse, et par le plus grand des hasards, le TGV était annulé. Un petit Blablacar plus tard, le voilà sur la route et je l’appelle à 4h du matin pour savoir si tout va bien. Et oui je suis aussi un papa poule d’un grand de 19 ans.

Bref, nous sommes samedi et c’est le jour J. Rien ne peut nous arriver… Ah si des soucis techniques sur la lumière, mais les techniciens font leurs jobs. Moi de mon côté, mon fils est arrivé, on check tout ça, les différents points et quelques soucis techniques mais rien de grave.

17h00 la pression est là, Miss France est sur la commune.

18h00 la pression est toujours là, Amandine Petit est dans la salle.

18h12, syncope, on me présente Miss France (je déconne pour le malaise, il est arrivé la semaine d’après)

20h00 Miss France est dans le studio et me voilà parti pour lui faire une série de photos. Je suis comme un dingue dans ma tête. Elle est adorable et magnifiquement belle.

20h30 début du show….. Et là je vois quoi?

Je vois 16 filles mettre le feu à la salle avec une envie de dingue de faire plaisir aux 999 personnes se trouvant dans la salle. Je réalise quelques clichés, elles me mettent la larme à l’œil. Un show de malade. Les 10 ans du comité sont sur scène. Un truc de malade. Je suis dans le public, j’ai un acouphène tellement ils sont à fond derrière la candidates n°14. (Chloé, fait passer le message 😉 )

Il est exactement minuit 26 et 14 secondes, le nom Charlotte Faure sort de la bouche de Maxime le présentateur. Charlotte est Miss Isère 2021.

Vous vous souvenez, plus haut, les filles avec leur rose. C’est Charlotte qui est en face de moi….  Ce que je retiens, c’est que les 16 filles sont juste toutes sublimes et que le top 5 je l’avais dans le plus profond de mes rêves. J’en avais 4/5. C’est plutôt pas mal non?

Miss Isère Charlotte

1ère Dauphine Cloé

2ème Dauphine Eva

Finaliste Léa 

Finaliste Maeva

 

La dernière chose que je voudrais raconter dans ce billet. J’ai vu évoluer 16 filles, 16 filles à la fois timides (Léa et quelques autres), audacieuse, douces, gentilles, chanteuse (hein Mame), 16 filles différentes mais tellement géniale de les voir ensemble que j’ai envi de les revoir un jours toutes ensemble pour un second show. Merci les filles pour le spectacle et votre bonne humeur.

Pour finir, j’intègre le comité Miss Isère pour la continuité de l’aventure. Un doux rêve qui n’a pas fini de se refermer. La suite bientôt. Merci le comité (Jérem, Math et Jess)

Revenez sur le site car les photos seront bientôt en ligne et surtout bientôt un nouvel article sur le premier shooting de notre belle Miss Isère 2021 au studio. 

 

 

One thought on “L’élection de notre Miss Isère 2021 vu par le studio”

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *